Pour faire une métaphore de bon aloi considérons que c’est une révision des 30 000. Vous posez votre CV chez un garagiste agréé et conventionné Anpe, voire Apec. Il va passer un moment à l’examen, contrôles techniques, tests, batterie, éclairage, moteur et diagnostiquer une éventuelle réparation, ou un autre usage de votre véhicule, voire, la casse. Il n’a pas le droit d’évoquer la fourrière avant 65 ans, mais peut facilement vous suggérer de prendre le bus ou d’aller à pieds car il n’a pas de véhicule de courtoisie à vous proposer en attendant…

Vous allez donc être reçu pendant des semaines pour cocher des cases ici et là, ressortir vos diplômes et vos états de service comme autant de vieilles factures prouvant que vous n’avez pas volé la marchandise et assuré la maintenance. Et puis vous allez répondre gentiment façon divan à des questions surréalistes et insidieuses. Une sorte de questionnaire de Proust remanié en langue de bois psycho-cognitive des marketeurs de l’emploi. Ils ont tous lu la pyramide de Maslow, (vous savez bien, les cinq étages de la motivation humaine...) à l’Anpe comme chez tous les DRH, alors ils vont chercher l’étage où vous êtes en panne. Car bien entendu c’est vous qui êtes en panne, ça ne peut pas venir d’ailleurs.

A la fin de quelques séances fastidieuses, le Consultant, c’est son titre officiel et c’est un prestataire externe - lequel a trouvé un bon filon, lui - va vous remettre un double feuillet qui prouvera à quel point vous êtes quelqu’un de bien sous tous rapports, sensible, artistique, habileté manuelle, raffiné sociable et cultivé, bref, plein de talents ! pour vous conseiller en fin de compte de faire chirurgien de la main (vous reprendrez bien dix ans d’études, non ?) plongeur dans le golfe persique ou Chef dans un gastro deux étoiles, mais... dommage nous n’avons pas de financement de formation adaptée à ces fiches métier.

Cette petite affaire vous aura occupé dix bonnes semaines, évité une radiation et pourquoi pas une dépression, et coûté moins cher qu’un psy ou même un astrologue. Mais point de vue résultats, ça vous renvoie vite dans les cordes de leur propre incapacité à gérer le problème.

En général, le bilan de compétences vous permet de vous apercevoir qu’ils ne sont pas compétents, même pour vous aider.